Syndicalisme: l'Allier tristement célèbre...

Publié le par Nicolas SEM

3...

 

3, c'est le nombre de procédures engagées contre des syndicalistes dans l'Allier.

 

Alors quoi? Est-ce un hasard, après quasiment un trimestre de mobilisation contre cette scélérate réforme des retraites, que les syndicats bourbonnais soient attaqués ainsi aux... 3 coins du département??

 

Est-ce possible que cela soit un hasard si, fin novembre:

- 4 militants sont mis en cause par l'UMP qui a porté plainte contre eux et leur réclame 300€ de nettoyage de vitrine après un collage d'autocollants,

- 2 militants syndicalistes convoqués au tribunal de Moulins le 26 janvier prochain après le gazage sauvage organisé par la préfecture lors de la manifestation du 23 novembre dernier,

- 1 militant retenu en gendarmerie de manière préventive en Montagne Bourbonnaise pendant le passage de Sarkozy.

 

A Moulins, à côté de Vichy, à Montluçon... logique dans un département tricéphal...

 

On aurait pu croire à un hasard de l'ignominie.

 

Mai lorsqu'on écoute Monsieur le Préfet taxer les "gauchistes" de "minables", lui, le représentant de l'Etat impartial, alors on ne peut plus croire à un hasard. Il s'agit bel et bien de frapper ceux qui ont osé relever la tête, ceux qui ont osé mobiliser contre une réforme qui ne fait cravacher que les petits pour conforter les gros. Il s'agit d'être le premier de la classe de la lèche du fessier royal (ce qui, soit dit en passant, ne demande pas beaucoup d'efforts tellement il est bas...).

 

Le rendez-vous est donc pris:

 

le 26 janvier, à 14 heures, nous serons tous au tribunal de Moulins pour soutenir nos camarades!

 

Publié dans actualités locales

Commenter cet article

sylvie 16/12/2010 01:17


Coucou Nicolas,
si tu y vas, on co-voiture ? Mais rappelle moi à l'ordre, je risque d'oublier…
Bises.


Nicolas SEM 16/12/2010 14:00



On en reparle car je dois sillonner le département ce jour-là pour cause de concert à Commentry.


Bises