RCEA: un article pour le débat...

Publié le par Nicolas SEM

A l'heure où on nous dit qu'il y a consensus du PCF jusqu'à la droite pour mettre en concession, voilà un article de Marianne qui permet d'alimenter le débat:  ICI

 

Quelques questions donc:

- est-ce que, quand on est de gauche, on doit céder au capital devant l'horreur de vies sacrifiées?

- doit-on céder au chantage de la bourse ou la vie?

 

Accepter cette mise en concession quand on est de gauche ne peut que m'évoquer ce que Chomsky décrit dans sa stratégie de manipulation de masses avec notamment les points suivants:

 

- faire appel à l'émotionnel plutôt qu'à la réflexion:

sans cesse, on nous met en avant ces horribles accidents, ces vies brisées, ce qui suscite bien entendu beaucoup d'émotion. Comment ne pas être touché par ces atrocités? comment ne pas se dire: et si c'était moi? mes enfants? ma famille?... ce qui empêche de se poser les vraies questions et donc d'apercevoir les vraies réponses... comment se fait-il que malgré tous les Grenelle de l'environnement, toutes les données concernant l'impact écologique de notre société du pétrole nous amènent à ce que, malgré tout, toujours plus de camions circulent alors que le rail ne se développe pas et même végète?

 

- remplacer la révolte par la culpabilité:

"Oui je suis prêt à payer pour qu'il y ait moins de victime" c'est ce qui ressort de nombre d'intervention dans ce débat. Ne devrions-nous nous révolter quand ces victimes auraient pu être évitées par des choix politiques responsables?

 

- la stratégie de la dégradation:

il est clair encore une fois que la situation s'est dégradée au point qu'elle en devient invivable! le trafic des camions croit d'environ 5% par an parce qu'au niveau national et européen, ils n'ont pas été capables d'organiser les transports de marchandises d'une manière plus raisonnée, par le rail surtout. Ces "ils" sont des élus du peuple. Ils sont ceux à qui nous avons confié notre voix, ils sont ceux que l'on a chargé d'organiser la sécurité de nos vies, de notre environnement.

Cette sécurité, ils nous la doivent! gratuitement!

 

 

A l'heure où on distribue des millions aux plus riches,

A l'heure où les salariés n'ont d'autres choix que de prendre leurs voitures pour aller travailler pour des salaires qui augmentent peu mais du carburant qui augmente toujours plus,

A l'heure où un projet de tunnel sous Neuilly sur Seine (tiens tiens...) est estimé à environ 1 milliards d'euros (voir ici ) soit à peu près ce que coûterait la mise à 2X2 voies de la RCEA,

 

NOUS SOMMES EN DROIT D'EXIGER LA MISE EN 2X2 VOIES RAPIDE ET GRATUITE DE CET AXE MEURTRIER QU'EST  LA RCEA!

 

A bon(s) entendeur(s)...

 

(merci à Gérard pour les arguments de Chomsky)

Publié dans actualités locales

Commenter cet article

sylvie 12/02/2011 10:21


L'entourloupe de Borloo est passée quasi inaperçue ; elle a été dénoncée en son temps par le PG, avec une prise de position sur le site national.
Et que dire, aujourd'hui, de l'autorisation des camions de 60 tonnes, et de plus de 25 mètres de long ? Encore un joli tour de passe-passe sous prétexte de mettre moins de camions sur les routes !


Nicolas 12/02/2011 12:17



Oui, donc grâce à eux, on voudrait réduire le choix à la seule privatisation. C'est la totale!


Toujours plus de camions, de plus en plus gros, pour polluer toujours de plus en plus et tuer de plus en plus.


Si l'usager veut rester en vie: qu'il paye!


Il faut se dresser contre cette injustice cynique!