Luc FERRY: "je préfère Marine Le Pen à Besancenot"... mais il n'en pas pense pas moins de Mélenchon (vidéo)

Publié le par Nicolas SEM

Non non, vous ne rêvez pas... on en est là.

 

Un homme qui se dit "philosophe", qui a donc, en tant que tel, pignon sur rue dans le domaine de l'opinion

Un homme qui a été Ministre de notre République, et même (on n'ose le croire), Ministre de l'Education!!

 

Cet homme annonce, sans rire, qu'il préfère la haine de l'étranger à l'anticapitalisme.

 

Il n'y a pas de mot assez dur pour qualifier de tels propos, pas de mot assez juste pour décrire à quel point il trahit notre République qui l'a grassement gavé, à tel point qu'il en reçoit encore aujourd'hui les "royalties", puisqu'il est devenu "apte" à donner son avis sur l'éducation (on sait désormais à quoi s'en tenir) des nouvelles générations; et même reconnu comme étant une référence "impartiale" en matière de politique...

 

Que s'est-il passé dans ce pays qui a pourtant connu "la bête immonde" au second tour des présidentielles? Qu'ont donc dans la tête tous ces oligarques pour jouer à se faire peur, à nous faire peur en ayant la moindre faiblesse envers la Haine?

 

Ce n'est pas parce que le Diable s'habille en Prada qu'il en est moins diable, moins raciste, moins xénophobe!!!

 

 

Il est temps, grand temps que la Révolution Citoyenne ait lieu.
Nous voilà désormais réduits à en appeler au fond, le fond d'un parti de haine.
Il n'y a pas plus anti-républicain que ce Parti, il n'y a pas plus anti-laïque que ce Parti, il n'y a pas plus anti-social que ce Parti. M. Ferry n'avance rien d'autre que les belles paroles d'une avocate (dont c'est le métier, précisément).
Elle n'a eu de cesse que de courtiser l'électorat populaire et la droite modérée, en se rendant "fréquentable". Dernièrement, elle a dû donner des gages aux petits nazillons de son Parti.
Le Front de Gauche en général, le Parti de Gauche en particulier est la négation même de cette haine. Pourquoi jamais les propositions concrètes ne sont étudiées, comparées disséquées? Il y a 177 fiches programmes au PG!
La raison est simple, en grattant bien, on y arrive.
Le Pen est le guignol qu'on agite pour que le système continue d'avancer.
Le droite l'agite pour ressouder son électorat: "attention on risque de perdre" disent les uns "mais pourquoi ne pas parler expulsions-immigration-délinquance" disent les autres...
Le PS l'utilise pour justifier le vote utile: "votez pour nous sinon vous aurez 2002"
Assez! Assez de haine, assez de manipulation! assez de calculs électoralistes sur le dos de l'unité de notre peuple!
QU'ILS S'EN AILLENT TOUS!
ET ça commence en 2011!!!

Publié dans actualités nationales

Commenter cet article

PV 18/12/2010 12:14


Ca ne change rien sur le fond, mais il a dit préférer Marine Le Pen à Besancenot, pas à Mélenchon...


Nicolas SEM 18/12/2010 13:42



Oups! oui! effectivement! Je rajoute la vidéo d'une émission où le même triste personnage comparait Mélenchon à Le Pen.


Merci!