Pendant ce temps-là: l'Education est brisée, les personnels ulcérés, les usagers du service public lésés

Publié le par PS de Saint Germain des Fossés

Jeudi avait lieu une journée de grève parmi les personnels de l'Education Nationale.

 

Quelles en étaient les raisons?

 

Une casse systématique de tout le travail fait jusque là et un mépris affiché de la part du ministre Darcos envers ceux qui n'abondent pas dans son sens.

 

Les faits?

 

Un des aspects les plus marquants réside dans la suppression des RASED dans le primaire...

 

Mais qu'est-ce qu'un RASED?

 

Réseau d'Aide Spécialisée pour les Elèves en Difficultés.

 

En général, ils sont composés de 3 personnes: un(e) enseignant(e) chargé(e) d'une aide pédagogique (maître(sse)  E), un(e) enseignant(e) chargé(e) de la rééducation comportementale (maître(esse) G) et un(e) psychologue scolaire. Chacun de ces personnels a suivi une formation spécifique d'une année avec mémoire professionnel.

 

Ils couvrent en général un secteur et interviennent donc sur plusieurs écoles. Les élèves qui bénéficient du travail des RASED ont des difficultés majeures d'ordre pédagogique, comportemental et/ou psychologiques qui ne relèvent donc absolument pas du travail fait en petits groupes d'aide personnalisée mis en place depuis la rentrée dont l'objectif est avant tout de pallier les difficultés légères de certains élèves.

 

Avec la suppression des RASED, ce sont donc en premier les élèves les plus en difficultés qui vont en payer le prix, et de fait, les personnels spécialisés qui se sont investis jusque là pour ces élèves.

 

 

Publié dans actualités nationales

Commenter cet article