Communiqué de Jean-Michel GUERRE

Publié le par PS de Saint Germain des Fossés

Dans l’édition de « La Montagne » du 5 courant, le Maire de Vichy, dans l’interview qui lui a été consacrée, « déplore simplement l’irresponsabilité de certains responsables politiques locaux qui ont mêlé leurs voix aux casseurs. Tous savaient très tôt qu’ils s’étaient glissés dans leurs rangs. Certains ont souillé leur écharpe tricolore ».

Ces propos me conduisent à préciser que, bien entendu, comme tous les élus et citoyens présents, je condamne fermement les débordements qui ont eu lieu à l’occasion du sommet européen tenu à Vichy.

Je pensais depuis quelques semaines déjà, que le sujet choisi pouvait entraîner un amalgame fâcheux. Mais, je constate à la lecture des propos de Claude Malhuret qu’un autre amalgame est bien réel visant à mettre dans le même sac, d’une part un groupuscule de casseurs, et d’autre part des milliers de manifestants pacifiques et respectueux de l’institution, dont beaucoup d’élus européens, nationaux, régionaux, départementaux, locaux...

Ces derniers n’ont-ils pas à leur manière bien travaillé à diffuser les valeurs portées par notre territoire que nous voulons ouvert et solidaire ?

Ma surprise est grande aussi d’apprendre par le Maire de Vichy que ces casseurs avaient été repérés très tôt ! Pourquoi alors ne pas les avoir neutralisés avant qu’ils n’entrent en jeu ? J’aurais aimé que la sécurité du contre-sommet soit assurée aussi bien que le sommet européen lui-même…

Je le réaffirme, comme je l’ai fait déjà depuis longtemps, je m’oppose à la politique répressive suivie par le Ministre français de l’immigration, de l’intégration et de l’identité nationale.

Je note d’ailleurs que le budget du programme « Intégration et accès à la nationalité » sera en 2009 divisé par trois par rapport à cette année, passant de 195 à 78 millions d’euros. Dans ces conditions, le sommet de Vichy – qui aura par ailleurs coûté fort cher aux contribuables – n’a-t-il pas eu lieu pour masquer cette réalité ?

Dans son message de félicitation à Barack Obama, le Président de la République française a évoqué l’immense espoir que son élection soulève, « celui d’une Amérique ouverte, solidaire ». J’ai le même espoir pour la France et l’Europe…

 

Jean-Michel Guerre

Président de Vichy Val d’Allier

Commenter cet article