Célébrations

Publié le par Nicolas SEM

Cette semaine aura été une semaine riche en commémorations, célébrations, hommages, anniversaires...

le 8 mai, on commémorait la fin de la guerre. Cérémonie et défilé dans la commune, en souvenir de la liberté tant attendue après les horreurs de la guerre, des persécutions en tous genres et autres barbaries.

le 9 mai, journée d'anniversaire de la naissance de l'Europe économique

le 10 mai, journée de commémoration de l'abolition de l'esclavage (faisant échos à la mort d'Aimé Césaire)

TOUT le mois de mai, on fête les 40 ans d'un autre mois de mai célèbre: Mai 68.

Ces commémorations sont importantes car elles marquent le souvenir d'événements incontournables pour notre pays, synonymes de libertés.

Mais on en a oublié une.
Un anniversaire, le premier, et, curieusement, il ne s'est pas fêté en grandes pompes puisque l'acteur principal n'a pas souhaité rejoindre ses fans, préférant s'entourer de son équipe gouvernementale comme dernier rempart; rempart qui compte tenu de la médiocrité et du cynisme de ses membres s'avère aussi inefficace que ridicule.

Une parade semble avoir été trouvée: la presse, hier charmée, courtisée, manipulée... aujourd'hui rebelle et résistante!

Les temps changent... il y a un an, des membres de l'équipe actuelle terminaient leur campagne pour Sarkozy... pour nous dire après qu'ils ne faisaient pas de politique!
Curieux.

Il semble que le rythme de croisière ait repris, rien n'est fait pour plus de démocratie participative par exemple.

Commenter cet article